Accueil de loisirs, périscolaire et vacances

Accueil de loisirs périscolaire (ALP)

Depuis le 4 juillet 2008, la Communauté de communes du Clermontais est compétente pour la gestion de l’Accueil de loisirs périscolaire (ALP).

L’ALP est ce que l’on appelait avant la garderie. Cela concerne la prise en charge des enfants matin, midi et soir avant et après la classe sur les communes d’Aspiran, Brignac, Cabrières, Canet, Cazouls d’Hérault, Ceyras, Fontès, Nébian, Paulhan, Péret et Saint Félix de Lodez.

L’ALP conjugue un service rendu aux parents et un projet éducatif enrichissant pour les enfants. Il s’agit d’un service complémentaire à celui proposé par la Communauté de communes du Clermontais les mercredis et pendant les vacances scolaires.

Agréé par le Ministère Jeunesse et Sport (DDCS), il fonctionne avec un personnel d’encadrement qualifié qui s’engage à proposer des activités ludiques, éducatives et pédagogiques diversifiées et adaptées à l’âge et aux capacités des enfants. Il s’adresse à tous les enfants fréquentant l’école maternelle et élémentaire des communes concernées. L’accueil des enfants se fait dans les locaux de l’école.

Accueil de loisirs extrascolaire (ALSH)

Depuis sa mise en place en 2007, le service jeunesse de la Communauté de Communes du Clermontais qui gère les accueils de loisirs extrascolaire s’est structuré et a évolué dans son fonctionnement afin d’assurer un service public de qualité.

 

Le service jeunesse s’est attaché tout d’abord à stabiliser et à renforcer ses équipes (70 animateurs dont un responsable par pôle), à former les responsables de pôle à la nouvelle dimension du service, à faire naître chez eux un esprit d’équipe, à harmoniser ensuite les procédures d’inscription et de gestion et à améliorer la qualité des projets d’animation avec un projet éducatif global.

Depuis septembre 2010, le service jeunesse compte six accueils de loisirs extrascolaire : Clermont l’Hérault, Canet, Ceyras, Fontès, Nébian et Paulhan. Cette évolution répond au besoin de rééquilibrer spatialement les services publics sur le territoire intercommunal et d’égalité d’accès au service jeunesse.